jeudi 25 janvier 2018

La coupe du Monde FiFA 2026

Coupe du monde 2014 au Brésil gagnée par l'Allemagne

La Coupe du Monde 2026 sera la plus grande jamais vue. Quarante-huit pays au total y participeront et plus nombreux encore seront ceux qui pourront se prendre à rêver d’une qualification.

Le Conseil de la FIFA s’est unanimement prononcé en faveur de l’élargissement de la Coupe du Monde à quarante-huit participants à compter de l’édition 2026, avec seize groupes de trois équipes lors de la première phase et un tour à élimination directe supplémentaire.

C’est une idée fantastique. Plus de pays pourront ainsi espérer participer à cette compétition extraordinaire. Le niveau technique n’en souffrira pas. Au contraire : il y aura plus de football que jamais auparavant.
Diego Armando Maradona capitaine de l’équipe d’Argentine championne du monde en 1986

La première Coupe du Monde à quarante-huit équipes

Cette décision a été prise sur la base d’un rapport dans lequel figuraient différents critères tels que:
  • l’équilibre sportif,
  • la qualité de la compétition, 
  • l’impact sur le développement du football, 
  • les infrastructures,
  • les estimations financières et
  • les conséquences d’un changement de format sur les aspects opérationnels. 
La hausse du nombre de participants est cohérente avec l’évolution de la compétition la plus prestigieuse du monde du football – pour laquelle les qualifications demeureront plus sélectives que pour n’importe laquelle des épreuves continentales organisées par les confédérations. Cela signifiera une participation accrue et de nouvelles opportunités pour les footballeurs du monde entier, mais aussi plus de spectacle sur le terrain.


Evolution du nombre des équipes qualifiées aux phases finales des coupes du Monde

"Des équipes de qualité sont souvent absentes de la Coupe du Monde, donc ce sera bénéfique au football mondial. Surtout, la phase de groupes sera encore plus compétitive avec trois équipes, car chaque match comptera."
Fernando Santos sélectionneur de l’équipe du Portugal championne d’Europe en 2016 


La répartition des places


Places directes

Lors de sa séance du 9 mai 2017, le Conseil de la FIFA a décidé de la répartition des places à appliquer pour la Coupe du Monde à compter de son édition 2026.
Cette répartition permet d’attribuer quarante-six places directes, tel qu’illustré ci-dessous, tandis qu’un tournoi intercontinental de barrage servira à déterminer les deux places restantes.
  • Amérique du Nord : 6
  • Amérique du Sud: 6
  • Afrique: 9
  • Europe: 16
  • Asir : 8
  • Océanie: 1
Répartition des places en phase finale de la coupe du monde 2026 par confédération

Il y a un autre aspect positif : les petites équipes vont oser aller de l’avant et offrir des schémas tactiques audacieux.
Marcel Desailly membre de l’équipe de France championne du monde en 1998


Tournoi de barrage pour les deux places restantes

Dans le cadre de la répartition des places actuellement en vigueur pour la Coupe du Monde, quatre confédérations – AFC, CONCACAF, CONMEBOL et OFC – disposent d’une « demi-place ». 
Cela signifie qu’une équipe de chacune de ces confédérations dispute un barrage intercontinental, disputé en deux manches aller-retour et dont le vainqueur se qualifie pour la compétition finale. 
Ce ne sera plus le cas à compter de l’édition 2026, pour laquelle un tournoi de barrage unique impliquant six équipes décidera de l’attribution des deux dernières places disponibles :
  • une équipe par confédération, à l’exception de l’UEFA, ainsi qu’une équipe supplémentaire issue de la confédération du pays hôte ; 
  • deux équipes désignées têtes de série sur la base du Classement mondial FIFA/Coca-Cola ; les deux têtes de série affrontent les vainqueurs de deux premiers matches à élimination directe impliquant les quatre autres équipes pour une place à la Coupe du Monde.
Source www.fifa.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Subscribe via email

Enter your email address:

Delivered by FeedBurner